Agriculture & Agroalimentaire

Quels principaux facteurs interviennent dans un système aquaponique pour…

Un système aquaponique comporte trois éléments principaux : les plantes, les poissons et les bactéries.

Les plantes :

L’objectif du système aquaponique est de cultiver des plantes de manière écologiquement durable, afin de garantir la sécurité alimentaire. Les plantes ne bénéficient pas seulement de tous les avantages du système aquaponique. Elles jouent en fait un rôle très important dans le maintien du cycle global du système aquaponique.

Elles agissent comme un filtre naturel pour l’eau, absorbant les nitrates, détoxifiant ainsi l’eau et permettant sa recirculation vers les poissons. Les plantes suppriment la nécessité de nettoyer les déchets accumulés dans le bassin des poissons car elles les utilisent, absorbant les nutriments nécessaires à la croissance, en particulier les nitrates, qui peuvent être toxiques pour les poissons.

Les plantes reposent sur un lit de culture, un récipient qui contient l’eau riche en nitrates, et fait flotter le support de croissance.

Conseil : assurez-vous que le conteneur du lit de culture est opaque, de préférence noir. Un conteneur clair ou translucide crée un potentiel de croissance des algues en raison de la lumière qui y pénètre.

Un conteneur opaque crée un potentiel de croissance des algues beaucoup moins important car il empêche la lumière de pénétrer dans les zones qu’il couvre. Une base légère et flottante est nécessaire pour maintenir les plantes debout.

Les blocs de mousse isolante fonctionnent très bien car ils sont faciles à découper pour placer les plantes, et ils sont assez robustes pour tenir en place. Le support de culture peut être coupé pour ne laisser que de la place aux plantes, ou il peut être coupé pour accueillir de petits pots en filet afin de pouvoir les retirer plus facilement.

Il est nécessaire que les pots soient en forme de filet pour permettre une exposition maximale à l’eau et un espace suffisant pour la croissance des racines.

Poissons :

Il s’agit de la composante aquaculture du système aquaponique. Les excrétions des poissons fournissent les nutriments nécessaires à la croissance des plantes.

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte lors de la sélection des poissons, notamment parce qu’ils vont vivre dans un environnement d’aquarium. Afin d’obtenir une croissance maximale, les poissons doivent pouvoir vivre dans des conditions de forte densité de population.

Une croissance rapide est également optimale, étant donné que la croissance des plantes dépend de l’excrétion des déchets par les poissons. Les espèces de poissons doivent également être capables de supporter de vivre dans un espace clos (c’est-à-dire le réservoir).

Le tilapia est normalement utilisé en raison de ces mêmes normes. Ils peuvent se développer dans un environnement d’aquarium, ils grandissent rapidement et sont des poissons vivants à haute densité.

Les autres poissons aquaponiques courants sont la perche, le poisson-chat, la truite et le bar rayé hybride.

Le seul intrant (autre que le réapprovisionnement en eau par évaporation) après la mise en place initiale du système aquaponique est la nourriture des poissons. Les normes alimentaires varient en fonction des espèces de poissons.

Toute la nourriture pour poissons doit être du type capable de flotter à la surface.

Bactéries :

À première vue, il peut sembler qu’un système aquaponique ne comporte que deux composantes : les poissons et les plantes. Cependant, il y a une autre pièce sans laquelle il n’y aurait pas de système aquaponique. Les bactéries font partie intégrante du cycle.

Les bactéries se trouvent entre le stade des poissons et celui des plantes. Ce sont elles qui transforment les déchets en éléments nutritifs pouvant être absorbés par les plantes. Elles le font par un processus connu sous le nom de nitrification.

La nitrification est le processus par lequel les composés organiques azotés sont transformés en nitrites, puis en nitrates. La première étape est la conversion de l’ammoniac en nitrites. Cette transformation est réalisée par les nitrosomes (dans le sol) et les nitrosoccus (dans les milieux aquatiques).

L’ammoniac est oxydé par ces bactéries en nitrites, qui s’écoulent ensuite vers le deuxième groupe de bactéries. Les Nitrobacter (dans le sol) et les Nitrococcus (en milieu aquatique) oxydent encore les nitrites en nitrates. Une fois convertis en nitrates, les composés se présentent sous une forme qui peut être absorbée par les plantes.

Ces bactéries peuvent être présentes dans un biofiltre. Celui-ci est situé entre le clarificateur et les lits de culture. Elles peuvent également être présentes dans les bancs de culture et/ou dans l’aquarium.

Agrokivu Academy et NDUNDA Aquaponics organisent une formation accélérée sur l’aquaponie et l’aquaculture. Cliquez sur l’image ci-dessous pour des informations plus détaillées

Autres liens utiles ( mise à jour fréquente) :

http://www.fao.org/teca/new-search-result/technology-detail/en/?uid=8644

https://aquaponie.net/le-design-general-du-systeme/

Références

“Nitrification.” Environmental Encyclopedia. 4th ed. Vol. 2. Detroit: Gale, 2011. 1158. Gale Virtual Reference Library. Web. 15 July 2014.

“Purdue Forestry and Natural Resources Extension.” Aquaculture and Aquatic Resources. Purdue University, n.d. Web. 15 July 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *